Actualités

L’ARCEP informe et sensibilise les acteurs postaux

20/02/2019
Photo de famille prise après la cérémonie d'ouverture de l'atelier.

Les 14 et 15 février 2019, la Maison de la Femme a servi de cadre pour abriter l’atelier d’information et sensibilisation des opérateurs exerçant des activités postales dans la ville de N’Djaména. L’atelier a vu participation d’une cinquantaine de personnes venant de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des postes (ARCEP), de l’Association des droits des consommateurs (ADC), des ministères en charge des Postes, des Finances, des Transports et du Commerce), de la Société Tchadienne de la Poste et de l’Epargne (STPE), des entreprises DHL, et Bolloré Logistics et des représentants des agences de voyage implantées  à N’Djaména.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Ngaryedoum Elie, Directeur des Ressources Humaines, représentant le Directeur Général de l’ARCEP. Dans son allocution, le Représentant du Directeur Général a exhorté les participants à mettre à profit les deux jours de l’atelier pour échanger et aussi accoucher des pertinentes recommandations pour permettre au secteur postal de jouer sa partition dans le processus global de développement socio-économique que prône la 4ème République.

Après la cérémonie d’ouverture, les participants et les organisateurs sont revenus dans la salle pour poursuivre les travaux. Par consensus, les membres du présidium ont été désignés et installés. Il s’agit Yaya Sidjim, Président et deux Rapporteurs qui sont respectivement, Atahir Abderahim Abdelfakhara et Mariam Genson.

Trois orateurs sont intervenus tour à tour pour exposer les thèmes suivants :

  • Le passage de l’OTRT à l’ARCEP, exposé par Yamdana Marcelin, Chef de Service Concurrence et Réglementation à l’ARCEP ;
  • Les différents types de services postaux, exposé par Moustapha Mahamat Zogolo, Cadre à la Direction de la Régulation postale de l’ARCEP;
  • Le cadre réglementaire de la régulation des activités postales et la stratégie de mise en œuvre de la régulation postale, exposés par Houzibé Tcholna, Chef de service Contentieux à l’ARCEP.

A la suite de ces différentes présentations, des questions et des préoccupations ont été soulevées par les participants. L’on peut retenir entre autres :

  • Quels sont les différents types de services postaux ?
  • Comment recouvrer les recettes fiscales générées par les agences de voyage qui échappent à l’Etat;
  • Le renforcement des capacités des opérateurs du public et du privé ;
  • La traduction des textes règlementaires régissant les activités postales en arabe ;
  • La régulation effective des transferts des fonds opérés par les agences de voyage ;
  • La vulgarisation des textes d’application des différentes lois relatives au secteur postal ;
  • La sensibilisation sur les différents régimes d’autorisation accordés par l’ARCEP ;
  • L’élaboration d’un plan de communication en vue de définir les actions à mener pour mieux sensibiliser les cibles.

A toutes ces questions et préoccupations soulevées, les orateurs ont fourni en retour des réponses convenables pour combler les attentes des participants. Mieux, certains participants ont apporté des bonnes contributions qui sont venues enrichir les différents exposés.

A l’issue de ces deux journées des travaux, des recommandations ont été formulées à l’endroit du Ministère de tutelle, de l’ARCEP et des opérateurs postaux. L’esprit de ces différentes recommandations est d’amener les acteurs à respecter des textes légaux et réglementaires régissant l’exercice de l’activité afin que le marché postal puisse exprimer tout son potentiel au profit de l’économie nationale.

Dipombé Payébé

RETOUR
ADRESSE

AUTORITÉ DE RÉGULATION DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES ET DES POSTES

Avenue du Général DAOUD SOUMAÏNE BP 5808 N'Djamena (République du Tchad) Tel : +235 22 52 15 16 / +235 22 52 15 17
ABONNEZ-VOUS AU BULLETIN DE L'ARCEP